LA VALLéE DU TRAIN ROUGE

Au gré de votre voyage à bord du Train Rouge, prenez le temps de visiter les villages d'Espira de l'Agly, Cases-de-Pène, Estagel, Maury, Saint-Paul-de-Fenouillet, Caudiès-de-Fenouillèdes, Lapradelle-Puilaurens et Axat. 

De la plaine du Roussillon jusqu'aux gorges de l'Aude, découvrez des sites uniques comme le Chapitre de St Paul de Fenouillet ou le château de Puilaurens.

Côté nature, plongez dans les eaux vives des gorges de Galamus et de l'Aude lors des activités de canyoning et de rafting ou grimpez sur la via ferrata de la Clue de la Fou. A chaque fois, un panorama original sur des paysages exceptionnels s'ouvrira devant vous ! 

Envie de déguster les produits locaux ? Les producteurs vous transmettent leur passion pour leurs spécialités connues, comme le Vin Doux Naturel de Maury et les croquants de St-Paul.

 

Espira de l'Agly, aux portes du Fenouillèdes

Située à 10 minutes au Nord-Ouest de Perpignan, Espira de l'Agly s'étire sur les contreforts des Corbières, séparée par la forêt de Montpins. Au coeur du village se cache l'un des monuments romans les plus importants et les plus originaux du Roussillon. L'église Sainte-Marie, d'architecture romane, date du XIIème siècle. Classée Monument Historique depuis 1886, son portail est un des plus élégants avec ses colonnes et chapiteaux sculptés. Un autre témoignage de raffinement, le superbe appareil de marbre des murs de la nef et du clocher atteste de l'importance de cet édifice à l'époque. 

Espira est réputée pour sa production viticole qui constitue l'essentiel de l'agriculture. De nombreuses caves particulières vous ouvrent leurs portes pour vous faire déguster les fruits de leur travail.

Informations touristiques :

Pays Touristique Agly-Verdouble
Maison Torreilles - 2, Place Francisco Ferrer - 66310 ESTAGEL
Tél: 04 68 29 10 42
E-mail: agly-verdouble@wanadoo.fr
Site Internet : http://www.agly-tourisme.fr/

Cases-de-Pène, village perché

Visible depuis la gare de Cases de Pène, l'ermitage Notre-Dame-de-Pène a pris la place du château comtal de Pena. La première trace d'un ermite à Cases-de-Pène remonte à 1488. Au XVIIIe siècle, la chapelle Notre-Dame-de-Pène est rachetée par la jeune commune de Cases-de-Pène.  Aujourd'hui, l'ermitage est inscrit Monument Historique et a été restauré en 2000. Un pèlerinage a lieu chaque Lundi de Pâques et de Pentecôte. Il est accessible par un chemin de randonnée. 

Dans le village, les maisons sont édifiées à base de brique ou "cayrou" en catalan, souvent employé dans l'architecture locale. 

En sortant du village, dans la direction de Tautavel, la Tour del Far culmine à 512 m d'altitude. Elle est accessible par un sentier de randonnée.

Informations touristiques :

Pays Touristique Agly-Verdouble
Maison Torreilles, 2, Place Francisco Ferrer 66310 ESTAGEL
Tél: 04 68 29 10 42
E-mail: agly-verdouble@wanadoo.fr
Site Internet : http://www.agly-tourisme.fr/

Estagel, ancienne ville-frontière

 

Ancienne frontière entre les Royaumes de France et d'Espagne, Estagel a toujours été un important point de passage reliant le Languedoc au Roussillon par la vallée de l'Agly. Après la signature du traité de Corbeil, en 1258, par lequel le Fenouillèdes est rattaché au royaume de France, Estagel est le dernier village catalan, tandis que Maury ou Latour-de-France appartiennent désormais au royaume de France. Estagel perd son statut de ville-frontière suite au traité des Pyrénées en 1659.

En flânant à travers la cellera, à l'intérieur de l'ancienne enceinte, poussez la porte de l'église St-Etienne, dédiée conjointement à St-Etienne et à St-Vincent. Passez sous la Tour de l'Horloge pour admirer la statue de l'homme le plus connu d'Estagel. François Arago est né en 1786 à Estagel. Célèbre pour ses qualités d'astronome, de mathématicien et de physicien, il a joué également un rôle important en politique. 

Sur les hauteurs du village, découvrez la chapelle Sant Vicens (St-Vincent) et son panorama imprenable sur Estagel et le Canigou.

Informations touristiques :

Pays Touristique Agly-Verdouble
Maison Torreilles , 2 Place Francisco Ferrer 66310 Estagel
Tél. 04 68 29 10 42
E-mail : agly-verdouble@wanadoo.fr
Site internet : http://www.agly-tourisme.fr/

 

 

 


Maury, village viticole

 

Joli village, Maury est lié à l'histoire cathare du château de Quéribus qui domine le paysage. Transformé en forteresse par le traité de Corbeil en 1258, Quéribus marquera la frontière jusqu'au traité des Pyrénées en 1659. 

Aux XIXème et XXème siècles, Maury développe son activité autour d'un Vin Doux Naturel exceptionnel qui obtiendra l’Appellation d’Origine Contrôlée « Maury » en 1936. Ce terroir viticole s’étire entre les abruptes falaises de calcaire, sur un sol composé pour l’essentiel de marnes schisteuses, propice à la culture de la vigne. Maury est aussi un village culturel où il est bon de déambuler dans les rues et découvrir le parcours du Trompe l’œil. 

 

Informations touristiques :

Office de tourisme intercommunal Fenouillèdes Sud Cathare

26 boulevard de l'Agly 66220 St Paul de Fenouillet

Tél 04 68 59 07 57
E-mail: info@sudcathare.fr
Site internet : http://sudcathare.fr/

 

Saint-Paul-de-Fenouillet, entre nature et culture

 

Situé sur la route des châteaux du Pays Cathare, Saint Paul de Fenouillet jouit du privilège d’être arrosé par deux rivières l’Agly et la Boulzane. Elles ont creusé leur passage entre les derniers contreforts des Corbières créant ainsi deux merveilles de la nature : les Gorges de Galamus (au Nord), propices au canyoning et la Clue de la Fou (au Sud) avec sa Via Ferrata. St Paul abrite une curiosité architecturale, le Chapitre, collégiale du XIIIème siècle, remaniée au XVIIème siècle. De tradition viticole et industrielle, St Paul s’oriente peu à peu vers le tourisme vert et les sports de pleine nature, profitant de son environnement exceptionnel.

Informations touristiques :

Office de tourisme intercommunal Fenouillèdes Sud Cathare

26 boulevard de l'Agly 66220 St Paul de Fenouillet

Tél 04 68 59 07 57
E-mail: info@sudcathare.fr
Site internet : http://sudcathare.fr/

 

Caudiès-de-Fenouillèdes, ancienne capitale du Fenouillèdes

 

A la paix de Corbeil en 1258, pour éviter des alliances des seigneurs locaux avec les rois d'Aragon, Saint Louis décide de rattacher directement le Fenouillèdes au Domaine de France. Caudiès-de-Fenouillèdes devient ville royale, siège de la Viguerie du pays de Fenouillèdes.et en conserve des bâtiments des XVII° et XVIII° siécle. Elle fut chef-lieu de canton jusqu’en 1801.

L'église paroissiale Notre Dame de Laval construite à 1 km du village actuel, à la fin du XVème siècle, est remarquable par son site de pinède et son retable en pierre polychrome du XIIème siècle.

Entre plaine et montagne, Caudiès bénéficie d'une situation privilégiée pour la pratique d'activités de pleine nature comme le VTT ou le trail.

 

Informations touristiques :

Office de tourisme intercommunal Fenouillèdes Sud Cathare

26 boulevard de l'Agly 66220 St Paul de Fenouillet

Tél 04 68 59 07 57
E-mail: info@sudcathare.fr
Site internet : http://sudcathare.fr/

 

Lapradelle-Puilaurens, au pied d'une forteresse

 

Le village de Lapradelle-Puilaurens est tout entier dominé par le château cathare de Puilaurens, bâti sur le mont Ardu, à 697 m d’altitude par les Wisigoths entre 958 et 986. Le château initial très modeste, comme une tour carrée, est restauré et agrandi au XIIème siècle. Il est remarquable par sa forme et ses moyens de défense. Puilaurens fait partie des « 5 fils de Carcassonne » au même titre que le château de Termes, Aguilar, Peyrepertuse et Quéribus. Le roi de France, St Louis ordonne en 1255 de fortifier Puilaurens, dont le nom vient de Pueg Laurenc et rappelle sa position de sentinelle. Elle garde l’entrée de la France par le sud à cette époque avec les 4 autres citadelles et couvrent ainsi Carcassonne à distance. 

Lapradelle fut une station privilégiée de la ligne Rivesaltes-Quillan comme le prouve l’imposant viaduc de 190 m de long. Le village est aussi remarquable par les forêts qui l’entourent et notamment la forêt domaniale des Fanges.

 

Informations touristiques :

Pyrénées Audoises Tourisme
Square André Tricoire - BP 8 11500 Quillan
Tél. 33 (0)4 68 20 07 78
E-mail: tourisme@pyreneesaudoises.com
Site internet : www.pyreneesaudoises.com

Château de Puilaurens
Tél. : 04 68 20 65 26
E-mail : chateau.puilaurens@orange.fr

Site internet : https://chateau-puilaurens.jimdo.com/

 

Axat, village au coeur de la nature

Axat vit depuis toujours sous le signe de l’eau, celui du fleuve qui la traverse, l’Aude, antique Atax. Torrent fougueux, il est autant prisé pour la pêche à la truite (1ère catégorie) que pour les sports d’eau-vive. Axat s’étale dans une cuvette, entourée de montagnes boisées qui forment un cirque de verdure, au débouché des gorges de Saint-Georges. Pour découvrir Axat, traversez le village et montez jusqu'à l'ancienne église. Le haut quartier d'Axat, dit "du Maroc", surmonté par le Pic d'En Malo (1098 m) est le quartier le plus ancien. Il est implanté sous sous les vestiges du château d'Axat, effondré sur lui-même donnant l'impression d'être comblé. 

Construit en 1900, en même temps que la voie ferrée, le viaduc de Canals ne comporte pas moins de 9 arches pour une longueur totale de 192 mètres. Il décrit une vaste courbe au-dessus de l’Aude et grimpe vers le Col de Campérié, derrière le haut du village.

 

Informations touristiques :

Pyrénées Audoises Tourisme
Square André Tricoire - BP 8 11500 Quillan
Tél. 33 (0)4 68 20 07 78
E-mail: tourisme@pyreneesaudoises.com
Site internet : www.pyreneesaudoises.com

Chateau lapradelle puilaurens eglise village
Gorges de galamus
Maury village gare
Estagel village eglise st vincent
Cases de pene ermitage
Espira village eglise
Axat village

A LA DÉCOUVERTE DES VILLAGES DU TRAIN ROUGE